AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Le germe est dans la graine...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Le germe est dans la graine...   Mer 16 Mai - 11:12

- Papa, papa, je l’ai cherché dans tout le village mais je ne l’ai pas trouvé, tu crois qu’il a été dévoré par les lions des montagnes ? Ou tué par les Hurons ?

- Mais non, PetitNuage ton frère doit encore être en train de gambader dans les prairies au lieu de faire ses corvées. Il va m’entendre lorsqu’il va revenir au tipi…

C’était une belle journée de printemps. Le soleil dardait ses chauds rayons de soleil et la nature s’éveillait d’un long sommeil. Tehoof aimait cette période de l’année, car après chaque pluie la prairie s’agitait, secouée par des millions de vies nouvelles. La brise légère faisait ondulée les herbes hautes comme une mer de verdure, et soulevait des nuages tourbillonnant d’insectes et de pollen.

Les animaux eux aussi semblaient s’agités, empressés de se parer de leur plus beaux atours pour séduire leur compagne et fonder de nouvelles familles.

Tehoof errait sans but, le cœur ouvert aux beautés du monde, s’émerveillant de chaque chose comme s’il découvrait Mulgore pour la première fois. Le temps n’avait plus d’emprise sur lui, aurait-il passé 3 jours ainsi qu’il n’aurait ressenti ni la faim ni la soif…

Laissant flotter son regard sur l’horizon, Tehoof aperçut, dressé sur un rocher à flanc de falaise, un lion magnifique. Le puissant animal se tenait immobile dans une posture souveraine. Le nez au vent les yeux mi-clos, il faisait face au soleil et semblait tenir avec lui une conversation silencieuse. Il tourna lentement la tête et son regard croisa celui de Tehoof. Il y avait dans ces yeux une telle humanité, une telle sérénité, une âme si profonde qu’il ne ressenti aucune crainte…

Tout alla si vite…

Des braillements de saoulards hystériques, des explosions d’armes à feu, et une escouade de nains puants et baveux se ruèrent à l’assaut du jeune Tauren. Puis ce fut le noir complet, un coup de pelle sur la tête le plongea dans l’inconscience…

Le bruit du combat faisait encore rage lorsqu’il ouvrit fugacement un œil. A travers les brumes de l’inconscience il aperçut un ours titanesque pourfendre les rangs des nains, puis retomba dans les ténèbres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mer 16 Mai - 18:10

Les yeux encore clos, Tehoof senti l’odeur douce et familière du cuir fraîchement tanné et entendi l’eau bouillir sous les crépitements d’un feu de bois sec. Tout cette histoire n’était qu’un rêve et il se réveillait dans son tipi…


Ouvrant les yeux, il fut tout d’abord ébloui par la lumière crue venant de l’entrée ouverte du tipi. Alors qu’il tentait de se redresser dans sa couche, une violente douleur à la tête le ramena à la réalité. Passant sa main dans sa crinière il s’aperçut qu’il portait un bandage. Sa blessure devait être sérieuse car sa main était rouge du sang qui traversait le pansement. Après quelques instant ses yeux s’habituèrent à la pénombre du tipi et, regardant tout atour de lui, il eu la confirmation qu’il n’était pas chez lui. Ce tipi était grand, propre et dépourvu des décorations et de bibelots qui pullulaient dans le sien. Pour seul mobilier un petit autel de peaux tendu rendait hommage aux animaux de la Terre Mère.


Assis à se tenir la tête et à tenter de contenir sa douleur, Tehoof n’entendit pas le lion entrer dans le tipi. Il sursauta lorsque ce dernier se transforma en Tauren…


Comment un si vieux Tauren, le pelage blanchi par ses trop nombreux printemps, se tenant voûté comme croulant sous le poids de longues années de labeur, pouvait-il en une fraction de seconde se changer en un lion majestueux imposant par sa seule stature la crainte et le respect ?


- Du calme Taurion, tu vas rouvrir tes blessures… Je conçois qu’une foule de questions doivent se bousculer là-haut, mais le temps des réponses viendra plus tard.


Le vieux druide, car s’en était un, cela ne faisait plus aucun doute, pris un morceau de peau épaisse et saisi avec l’anse brûlante d’un petit chaudron de cuivre bosselé. Il versa doucement l’eau bouillante qu’il contenait dans deux bols de terre cuite. Il sortit de sa veste de cuir usée une petite sacoche de fourrure qu’il posa au sol. Lorsqu’il l’ouvrit l’atmosphère se rempli de douces fragrances épicées. Il prit quelques pincées d’herbes et les saupoudra au dessus des bols.


Se relevant avec effort il apporta à Tehoof la déconcoction qu’il venait de préparer.


- Est-ce un remède dont vous seul avez le secret ? Vous voudrez bien m’apprendre tout ces secrets et faire de moi votre apprenti ? Vous croyez que je ferrais aussi un bon… enfin comme vous ?...

- Ahahahahaa !! Non, jeune écervelé, ceci n’est rien d’autre que du mage royal, une herbe que j’utilise en tisane et qui donnera bon goût à ton eau. Pour ce que tu as une tisane ne peut suffire. Et tu me parais bien jeune pour apprendre la voie des druides…

- Mais j’apprendrait plus vite que ceux de mon age, montrez moi s’il vous plaiiiiiiiit !!!

- Il suffit !! Tu n’es ici que parce que je ne pouvais pas faire autrement. Ces archéologues nains défigurent Mulgore et lacèrent notre Terre Mère, mais ils avaient autant le droit de vivre que toi. Si tu ne t’étais pas approché autant de leur camp je n’aurais pas eu a les massacrer. Tu es inconscient, inconséquent, probablement irresponsable et bien trop jeune, de plus je suis ici en retraite et je n’ai nul envie de m’encombrer d’un apprenti turbulent et sans cervelle…


Tehoof voulu se renfrogner, protester voir même se mettre en colère, mais le vieux sage avait fait mouche. Mille fois les gens du village lui avaient interdit d’approcher du camp des nains. Et il se rendait compte également que le fait de ne pas s’en être approché consciemment ne l’excusait pas, car cela faisait bel et bien de lui un inconscient. Et irresponsable il l’était également car il avait délibérément fuit ses corvées pour courir la prairie…


Soudain remis en face de la réalité, Tehoof pensa à sa famille.


- Il faut que je prévienne le village, mes parents vont s’inquiéter, je dois encore ranger le bois avant la nuit et ramener les kodos à l’enclos…

- Ne t’inquiète pas pour ça petit Taurion, je suis allé les prévenir avant-hier…

- Avant-hier… ??? Mais… mais quel jour sommes nous ? J’ai dormis longtemps ?

- Cela fait trois jours que je te veille… Repose toi, demain ta famille viendra te chercher…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Ven 18 Mai - 17:09

Tehoof fut réveillé avant les premières lueurs du jour par le chant mélodieux d’un couple de rossignol. Il se leva d’un bond, enfila en toute hâte sa veste de cuir râpée et son pantalon rapiécé, et sorti du tipi en trombe…


-Tehoof, attend, prend au moins de quoi manger…
-Pas le temps m’man, embrasse Petitnuage pour moi je reviens avant le coucher du soleil promis.
-Et tes corvées, ton père ne va p…
-J’ai tout fini hier soir m’man, allé je file !


Tehoof traversa le village en courant. Il esquiva de justesse une vieille Tauren qui sortait ses paniers d’osier et se sauva sans prendre le temps de s’excuser. Descendant la place il chipa au passage une pomme sur l’étale du Père Tenderfoot. Ce dernier vociféra et dégluti un torrent de jurons.


-Pour votre peine, je vous ramènerais un pommier demain matin, lui hurla Tehoof qui était deja loin.


A la sortie du village il ralenti sensiblement l’allure au point de s’arrêter devant le Tipi de Gardon Mouillesabot le pêcheur. Lorsque Beltoof, sa fille sortie pour étendre le linge de la maisonnée, Tehoof lui vola un baisé avant de reprendre sa course poursuivit par les invectives faussement choquées de la belle.


Après avoir dévaler les plaines du Mulgore, Tehoof commanca son ascension du sentier escarpé qui menait à la retraite d’Arcahan Cornepierre. Tehoof se demandait à chaque fois qu’il passait par là, comment un vieux Tauren comme lui faisait pour l’emprunter autant de fois par jour.


Lorsqu’il arriva enfin en haut du sentier, il aperçut Arcahan assis sur un rocher au centre d’une petite clairière bordée d’apiques rocheux. C’était un endroit étrange que celui qu’avait choisi le vieux druide pour sa retraite, à l’écart de tout et inaccessible, et pourtant dominant toutes choses en Mulgore.


Son humble tipi était dressé a flanc de montagne, non loin de l’entrée de la grotte sacrée qu’il utilisait pour rendre hommage à la Terre Mère. Quelques mètre a coté il avait installé un cercla de pierres afin de circoncire le feu qui chauffait sa marmite.


Tehoof admirait ce sage, et commencait à l’apprécier pour le Tauren qu’il était et non pas pour le druide qu’il représentait. Arcahan avait refusé d’apprendre la voie du druide à Tehoof, mais il lui avait apprit bien plus. Il lui avait apprit à se connaître lui-même, à observer avec son cœur le monde qui l’entoure, et à ne pas porter de jugements sur les actes des choses qui vivent. Depuis son accident, Tehoof avait conclu un marcher avec son père, si ses taches était faites, il pouvait passer une journée entière par semaine chez le vieux sage. Ce dernier, derrière ses airs de vieil ermite solitaire, appréciait les visites du jeune et fougueux Tauren.


Tehoof saurait être un bon et sage druide… Lorsque son heure sera venue.


Ainsi grandi Tehoof, à l’abris des batailles sanglantes contre l’alliance, les gnolls, les hurons ou les centaures. Apprenant patiemment la sagesse et le bon sens. Ce n’est que bien des années plus tard, ayant rejoints comme nombre de jeunes de son âge les maîtres druides du pic des anciens qu’il apprit à lutter, à se battre et a utiliser la magie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zergaf
Intendant
Intendant
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mer 23 Mai - 12:42

Votre application à l'écriture est tout à fait remarquable, compagnon Tehoof. Jugez qu'un un Gobelin de lettres tel que moi n'est pas indiférent à l'éclat de votre récit. Tout imperturbable que je sois face aux appas captieux et clinquant de la nature - comme des gobelines, vos mémoires m'inspirèrent le brusque désir de parcourir vos pleines.

L'euphorie calmée, il ne me reste plus qu'à vous clamer mon impatience de connaître la suite de votre chronique agreste.

_________________
Zergaf, pour vous servir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaserin
Chef des Dunes
Chef des Dunes
avatar

Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mer 23 Mai - 12:49

Tehoof... ton enfance était makashhh heureuse, ouiii?

Moi z'aussi j'étai'z'heureuse, en désert meh, en Tanariiis... ton quand-teh-petit me rappelle le mien! Sauf que les nains sont allés beaucoup plus loin, avec meh, qu'avec teh...

Tu écris la suite quand?

_________________
Chaserin la Dévoreuse de Loups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Jeu 24 Mai - 20:13

Mulgore terre de mes ancetres, terre de mon enfance, terre de mes amours…


Après ses premières années de formation auprès des anciens des pithons du tonnerre Tehoof fut envoyé en mission hors de Mulgore. C’était la première fois qu’il quittait les prairies verdoyantes de Mulgore, et il ne savait pas s’il les revérait jamais.


La petite compagnie qu’il accompagnait jusqu’à la croisée des chemins marchait gaiement, foulant insouciamment les herbes hautes que broutaient ça et là quelques jeunes kodos surveillés du coin de l’œil par la matriarche du troupeau. Lorsqu’il traversèrent le village de son enfance Tehoof eu un pincement au cœur en voyant tous ces visages familier se masser sur leur passage, et les acclamer comme s’ils étaient des héros.


Tehoof aperçut son père tenant tendrement sa mère sous son bras. Il se tenait droit le torse bombé, fier que son fils accomplisse son devoir pour la horde, même si sa mère se rongeait d’inquiétude. Petit nuage était la aussi, elle fendi la foule pour se jeter à son coup et lui offrit un gros baiser ainsi qu’un bouquet de mage royal pour ses tisanes. Les autres membres de la compagnie laissèrent échapper une volée d’acclamations et de sifflements comme pour féliciter Tehoof d’avoir une si jolie petite amie…


- Hey les gars du calme, c’est ma p’tite sœur, et personne n’y touche, compris ?!!


Mais c’est à la sortie du village qu’il eut le plus de mal à cacher sa peine. Gardon Mouillesabot regardait tristement passer la colonne, appuyé sur sa panne à pêche ancestrale. Lorsque le regard de Tehoof croisa le sien, il lui fit signe d’un hochement de tête de regarder derrière le tipi. Tehoof y aperçut Beltoof qui se cachait adossée à un tas de bois pour pleurer. Pour elle il se promi d'être exemplaire, pour elle il se promis de devenir fort, pour elle il se promi de rester en vie pour lui revenir.


C’est donc avec un nœud a l’estomac qu’il quittait les verts pâturages de son enfance pour accomplir sont devoir auprès de la horde, pour le respect de la Terre Mère et pour devenir un homme.


Alors que la compagnie gravissait la route qui montait vers les plateaux arides des Tarrides, Tehoof eu un regard pour la montagne plus au nord car il savait que de son promontoire rocheux, Arcahan Cornepierre le regardait passer. Il espérait au fond de lui, qu’il serait fier de son dévouement et de son engagement. Et lorsque dans le lointain il entendit rugir un vieux lion, Tehoof souri, car il su…


Le soleil rasant de fin de journée était encore étouffant lorsque la compagnie arriva au camp Torajo. Là les jeunes recrues s’éparpillèrent en tous sens après avoir reçu quartier libre. Tehoof s’éloigna seul du camp, car il savait que pour lui certaines épreuves nécessitent de se dépasser soi-même.


Revenant aux portes de Mulgore il se rendit au pied d’un totem. Appelant à lui l’esprit de l’ours il dut combattre un célénien fantomatique afin de prouver sa valeur. Le combat s’engagea, la magie gronda et la rage se fit sienne. Les griffes puissantes du célénien le lacérèrent et transformèrent son armure de cuir en lambeau. Mais sa tenacité et son acharnement, ainsi que quelques soins magiques également lui permirent de remporter cette première victoire.


Le soleil se coucha sur l’image d’un Téhoof sanguinolent, mais victorieux, méditant sur un rocher aux portes de Mulgore.


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Ven 25 Mai - 11:47

La terre Mère Saigne, les microbes de Gobelins l’empoisonnent.


Comme depuis des semaines, Tehoof avait mal dormis, constamment dérangés par les bruits de passages incessants dans l’auberge de la croisée. L’aube était chaude et cela présageait encore une torride journée. Des nuages de poussière soulevés par des chariots chargés de matériel de guerre rendaient l’air étouffant et irrespirable dès les premières heures de la journée…


Jamais Tehoof n’aurait imaginé cette bourgade comme la plaque tournante militaire de la horde sur Kalimdor. Des troupes incessantes défilaient ici avant de se rendre sur le champ de bataille du Goulet Chanteguerre. Et les garnisons locales étaient également continuellement sur le pied de guerre, luttant contre les hurons, les harpies et les centaures des environs, ou défendant chèrement leur cité contre les raids de l’alliance. La guerre était omniprésente, et régissait la vie de chacun.


C’est dans cet univers que Tehoof pris la mesure des réalités de la vie. De la perversité de l’alliance qu’il avait toujours considéré comme étrangère, et pas forcément comme un ennemis. Mais les humains, les nains et les hommes sont vils et sans scrupules. Envoyant de faibles femmes provoquer l’ennemis (donc les gentils hordeux) et lorsque par maladresse ou par exaspération le premier coup était donné, des dizaines de grands héros de l’alliance apparaissaient des ombres et massacraient tout le monde…


C’est au cours d’une mission dans le nord des Tarrides que Tehoof compris l’importance de son rôle. En effet il decouvrit une vallée occupée pas des gobelins. Tout d’abord il ne vit que les étranges installations des camps périphériques, mais déjà le bruit infernal des machines et la fumée nauséabonde qu’elles dégageaient ne lui plurent pas. C’est en poussant plus avant ses investigations qu’il découvrit à quel point les gobelins massacraient leur environnement.


Videfange se nommait ce lieu d’horreur. Les gobelins avaient pollué l’eau au point que les animaux ne pouvaient plus s’abreuvés, ils avaient pollué l’air au point que plus un seul oiseau ne volait aux allentours. La Terre elle-même portait les stigmates de leurs agissements, et les plantes poussaient torturées et distordues…


Tehoof fit un rapport accablant sur les agissements ignobles des gobelins. Mais à la croisée les chefs de guerre ne s’en souciaient pas, les gobelins ne représentant pas un danger direct pour leurs petites personnes ils enterrèrent l’affaire. Bien décidé à ne pas laisser tomber, Tehoof se rendit à Cabestan pour sensibiliser les autorités gobelines. Mais labas, comble du sinisme les seuls interessés furent ceux jaloux de la technologie de videfange et désireux de s’en emparer…


C'est donc dans l'indifférence total que Tehoof entra en croisade, il se mit en devoir de nettoyer le lieu et d’anéantir ces gobelins criminels, sans que cela ne profite jamais à d’autres gobelins avides de technologie polluante et destructive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Lun 28 Mai - 23:05

- Tehoof !! Debout t’as de la visite !!!

- Meuuuuh qu’elle heure il est… Hey mais l’aube n’est même pas levée, pffff…

- Tehoof ?!!

- Voila, voila, j’arrive.



Sortant a cloche pied, en tentant d’efiler tant bien que mal ses bottes tout en marchant, Tehoof arriva a moitié débraillé devant le visiteur.


- Arcahan !!! Mon vieil ami, comme cela me fait plaisir de te revoir. Quel bon vent t’ammènes jusqu’à moi ?

- Hélas, mon ami une bien mauvaise nouvelle, et doublement mauvaise pour toi je le crains…



Tehoof se figea sur place, il n’avait pas vu Arcahan avec un air si grave et triste depuis leur première rencontre ou il avait du enfreindre son vœux de retraite et massacrer les nains archéologues pour le sauver. Il devait se passer quelque chose de grave…


Le vieux Tauren prit Téhoof par l’épaule et marcha quelques pas silencieusement à ses cotés. Ils gravirent ensemble la petite colline du Maraudeur à la sortie sud de la croisée. Arcahan eut grand peine à y arriver, Tehoof du le soutenir à plusieurs reprises. Le temps avait passé et Arcahan était désormais un vieillard. Assis sur le sommet de la colline ils regardèrent ensemble l’aube se lever. Cela faisait des années qu’ils n’avaient pas contemplé ensemble ce spectacle merveilleux, et Tehoof avait l’étrange sentiment que c’était là probablement la dernière fois qu’il en avait l’occasion.


Lorsque le soleil fut levé, Arcahan pris la parole d’une voix chevrottante et chargée d’émotion.


- Fis de la Terre j’ai été, et la Terre Mère m’a prêter longue vie. Deux fois la vie d’un Tauren j’ai vécus, mais le temps est venu pour moi de rejoindre ma dernière demeure…

- Arcahan, mais tu as encore de longues années devant toi, tu es encore vigoureux pour…

- …Pour un vieillard de mon age ? Oui tu as peut être raison, mais je ne suis plus en mesure ni de veiller sur notre Mère, ni même de veillé sur moi…Oui Tehoof je te l’avoue, j’ai été chassé par des gobelins venus installer leurs mines de cuivre en Mulgore. Sans l’intervention de Petitnuage, qui est devenue une redoutable chasseresse, et de son grizzli, je ne serais plus de ce monde. Je profite du peu de force qu’il me reste pour accomplir mon dernier voyage avec dignité…


Un silence assourdissant s’installa, Tehoof fut submergé par le chagrin, la colère et l’inquiétude. De chaudes larmes coulaient silencieusement le long de ses joues.


- Ne pleure pas fis, Mère fait bien les choses et je ne diparaitrais pas a tout jamais. Ma soeur du cercle cénarien de la Retraite de Roche-Soleil prépare mon retour à la terre. Il est de tradition chez certains druides d’emporter dans leur sépulture des graines de gaïa enchantées. Ainsi leur esprit est transmis à l’arbre qui poussera et se nourrira de leur enveloppe terrestre.

La combe des cisailles est pleine de ces arbres. Dans chacun d’eux réside l’esprit d’un ancien druide, et si tu sais écouter, tu apprendras énormément d’eux car il possède un savoir plus ancien que le plus ancien des êtres vivants.

Prépares tes affaire nous partons demain, j’ai réglé les détails avec tes supérieurs, tu es muté à Serre-Rocheuse, enfin si tu es d’accord pour m’accompagner…


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mer 30 Mai - 10:21

Il n’avait pas été facile à Tehoof de convaincre le vieux druide d’accepter de grimper sur son dos en forme d’ours. Mais il avait bien du se rendre à l’évidence, son voyage jusqu’à la croisée l’avait épuisé.


Cette région n’avait visiblement aucun secret pour Arcahan qui guida Tehoof a travers les pistes montagneuses afin d’éviter les villages Totem sinistres. Tehoof avait eu beau insister, Arcahan avait refusé de lui en dire plus sur ce qui séparait les totem sinistre de Pic du tonnerre.


Empruntant le chemin des crêtes Arcahan et Tehoof purent profiter du spectacle saisissant et du contraste entre les plaines verdoyantes de Mulgore s’étendant à perte de vue d’un coté et les vallées escarpées pourfendant les montagnes de Serres-Rocheuses de l’autre. Progressant lentement ils arrivèrent à Retraite-Soleil à la tombée du jour, à l’heure ou le soleil rasant fait jouer les ombres sur le relief, offrant a celui qui sait regarder un spectacle changeant.


Une agitation inhabituelle régnait dans l’enclave, des guerriers et de chasseurs blessés affluaient du chemin des tisseuses et du pic de Serres-Rocheuses et étaient pris en charges par quelques soigneurs.


Au loin, Tammra Champ-des-vents aperçu les deux voyageurs et leur fit signe de la rejoindre. Tehoof fut surpris et heureux de reconnaître son ancien professeur de Pic-du-Tonnerre. Elle était toujours aussi charmante, mais semblait bien plus dans son élément ici, qu’à la capitale. Elle lui adressa en retour un sourire entendu, puis redevint extrêmement grave.


- Mes amis, je suis heureuse que vous ayez choisi le chemin des crêtes, car de sombres évènements se sont déroulés. Une menace rampante est née au cœur du chemin des tisseuses et des nuées d’araignées géantes vénéneuses, déferlent dans les vallées alentours. La route est coupée, seuls les convois puissamment escortés réussissent encore à passer. Mais voyez à quel prix…


Elle désigna d’un geste impuissant et dépité les dizaines de blessés que l’on installait dans l’auberge, changée en hôpital de campagne.


- Mais il y a pire, une armée de gobelins a investi la combe des cisailles avec leurs machines infernales. Ils se sont attaqués aux arbres des anciens, et ont installés une scierie… Vous vous rendez comptes !?!! Ils massacrent notre mémoire, nos anciens meurent et disparaissent à jamais dans l’indiférence…


En prononçant cette dernière phrase sa voix s’étrangla d’émotion. Elle qui semblait si forte, semblable à un roc défiant la tempête, n’en était pas moins fragile. Elle se laissa choir a genou et sanglota, laissant ainsi s’extérioriser des mois de frustration et d’impuissance.


Arcahan la releva et d’une caresse sur sa joue sembla dissiper tous ces chagrins. Il y avait dans ses yeux une lueur de sagesse infinie qui empli Tehoof d’admiration. Alors que celui-ci bouillonnait de colère, Arcahan réconfortait calmement.


- Ne pleure pas fille de la terre, ces maudits gobelins coupent les arbres de nos ancêtres, certes leurs voix seront désormais muettes, mais leurs esprits ne mourront jamais. Tant qu’il restera quelqu’un capable de se souvenir et d’écouter parler la terre.

- Mais maître, certains de ces esprits étaient mes amis, et ils meurent une seconde fois. Ce silence m’est insupportable…

- Ne t’inquiète pas tant, comme je te l’ai dit les esprits sont toujours là, et si nous ne pouvons plus leurs parler, d’autres le peuvent. Lorsque je serais parti, rends toi au Pic des Esprits, les maîtres chamans sauront te montrer le chemin qui mène aux esprits.


Tehoof qui était resté silencieux, les poings serrés, ne pouvait imaginer laisser ces gobelins continuer à saccager les arbres sacrés sans rien faire. Décidément ces gobelins représentait une véritable plaie…Il était temps d’agir !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mer 30 Mai - 20:48

L’encens brûlait lentement dans les coupelles de terre cuite disposées en cercle à l’intérieur du tipi. L’air se chargeait d’une odeur douce-amère propice au recueillement et à la méditation. Cela faisait deux jours que Tehoof veillait la dépouille d’Arcahan, son vieux maître, mais il ne ressentait ni la faim ni la fatigue. Il s’accordait de temps en temps un bol de tisane au mage royal, mais pas plus.


Arcahan avait insisté pour qu’à l’heure de son dernier voyage on le pare de sa tenue se cérémonie de vie. Car disait-il la mort n’est rien d’autre qu’une sorte de renaissance dans un autre monde. Le vieux druide reposait désormais sur une couche de paille fraîche drapée d’une couverture brodée de motifs traditionnels. Sa longue crinière argentée avait été coiffée avec soins, ce qui le changeait considérablement. Les traits reposés et ainsi habillé, il avait l’apparence des grands héros légendaires.


Tehoof se remémorait l’image qu’il avait d’Arcahan, sa silhouette massive et voûtée, sa crinière en bataille et pleine de graines et son air malicieux contribuait à ce qu’il paraisse toujours sortir d’une botte de foin. Il avait la sagesse des anciens, mais il fallait savoir l’apprivoiser avant qu’il ne se livre. Il revoyait le lion magnifique qu’il était lors de leur première rencontre, les discussions interminables autour d’un foyer face a un couché de soleil flamboyant. Il pouvait encore sentir l’odeur de sa sacoche à herbes, un mélange entêtant conséquent à des années de macération d’herbes rares…


Perdu dans ses pensés, le regard embrumé par les larmes, Tehoof était envahit par un sentiment de solitude immense.


- Téhoof… Il est temps, nous devons préparer la cérémonie.

- J’arrive Tammra, encore un instant s’il te plait…


Se penchant sur le vieux druide, Tehoof lui baisa le front, murmurant une prière à la Terre Mère. Il ouvrit un morceau d’étoffe et en sorti un petit lion de bois grossièrement sculpté, et le glissa entre les mains d’Arcahan.


- Soit indulgent mon ami, je n’avais que 8 ans lorsque je l’ai sculpter. Il te rappelle quelqu’un ? Tu vois ton image ne m’a jamais quitté, durant toutes ces années. Mais aujourd’hui je veux croire que ton esprit vivra à travers moi. Je veux croire à ta renaissance. Bon voyage mon ami…


Lorsque Tehoof sorti enfin du tipi, les yeux rougis par le chagrin, un silence pesant régnait sur la retraite de Roche-Soleil. Il fut surpris par la foule qui s’était massée en silence pour accompagner Arcahan dans son dernier voyage. Il y avait la tous les habitants de la retraites qui ses dernières semaines s’étaient dévoués pour rendre agréable les derniers jours d’un grand druide, mais également de nombreux inconnus venus parfois de très loin pour lui rendre un dernier hommage. Parmis ces personnage que Tehoof ne connaissait pas, il pu reconnaître de grands héros Taurens, des seigneurs de guerres Orcs, des maîtres chasseurs Trolls, des hauts prètres Morts-Vivants. Tehoof comprenait ce qu’Arcahan avait voulu dire lorsqu’il avait prétendu avoir eu deux fois la vie d’un tauren.


La procession prit le chemin du val calciné, où Tammra avait décidé d’installer le nouveau bois sacré. Les efforts de la horde ayant permis d’assainir la région, quel meilleur endroit pour faire pousser des arbres sacrés ? Sur les crêtes Tehoof aperçu de nombreuses panthères noires. Ainsi même les druides de reflet de lune avaient fait le voyage pour saluer leur frère. Le cortège franchi lentement le col et se rendit dans une clairière que Tammra avait préparée, à l’écart des harpies.


La cérémonie fut sobre, et Tammra exécuta le rituel avec tendresse et compassion, comme si elle accompagnait la venue d’un nouveau né. Certains voulurent ajouter une prière à la Terre Mère, d’autres témoigner de ce qu’ils avaient vécus avec Arcahan, mais le plus grand nombre resta silencieux. Lorsqu’enfin Arcahan fut enseveli, Tammra invoqua la bénédiction de Gaïa et une jeune pousse de chêne émergea du tertre.


Tehoof resta longtemps immobile face a cette jeune pousse. Le cortège était déjà loin, lorsqu’une main d’une grande douceur se posa délicatement sur le bras de Tehoof.

- Je suis vraiment désolée pour ton ami, Tehoof…

- Beltoof !!! Tu es venue, tu ne peux pas imaginer comment cela me fait plaisir…


Beltoof parue gêné, puis recula d’un pas avant que Tehoof n’ait le temps de la serrer dans ses bras.


- Non, Tehoof, nous passions par Roche-Soleil, lorsque nous avons appris la nouvelle…

- Nous ???

- Emm… Je te présente Mogtar, mon époux, nous nous rendons en désolace. La famille de Mogtar nous y a construit un grand tipi…

- …Mogtar…Enchanté…


Tehoof se senti envahit par une immense lassitude. Il aurait voulu hurler, laisser déferler sa colère. Comment pouvait-elle faire comme si ils n’étaient que de bons amis ? Comment avait-elle pu se marier ? Tout autour de lui s’effondrait et il n’avait plus la force ni résister ni de se battre. Il réussit à rester courtois le temps de quelques phrases puis prétextant de devoir régler les dernières affaires d’Arcahan, il prit congé. Beltoof parue soulagée que l’entretient prenne fin si vite et se retournant pris tendrement la main de son guerrier…

Tehoof se hissa sur une hauteur et s’endormi presqu’aussitôt sur une pensée profonde : « Dure journée… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mar 12 Juin - 14:48

Hiiiiiiiarrrrrr

- Aahhh ! Panique ! Panique !!! Le démon est revenu !!!

- Vite préparez le lance-grenades !! Fermez les portes !!!

- Tous les pilotes en position, faites chauffer le débroussailleur qu’il nous reste et tachez de ne pas nous l’abimer !!

- Héhé, vient démon nous t’attendons de pied ferme, cette fois ci tu ne nous délogera p…


La phrase du capitaine gobelin resta en suspend lorsque sa tête se détacha de son corps et alla voler jusqu’au pied des caisses de munitions. Un rugissement terrible se fit entendre dans toute la combe des cisailles et pas un gobelin ne fut épargné par la terreur.


En quelque minutes il n’y eu plus âme qui vive dans le petit avant poste fortifié. Tehoof sous sa forme de lion en sorti en courant, écumant d’une rage qui ne semblait pouvoir s’apaiser. Il courait à travers les bois que les gobelins n’avaient pas encore saccagés en direction de la scierie que ces nuisibles avaient osé construire dans le bois sacré de la combe. Son pelage maculé du sang de ses ennemis luisait de sueur et fumait dans l’air frais du matin.


Pourquoi les gobelins n’étaient-ils pas encore tous partis, il ne le savait pas, mais le message avait été clair, cette terre est devenue mortelle pour les gobelins. En atteste les innombrables corps entassés le long des sentiers, laissés à la merci des charognards.


Un gobelin, s’aventurant seul dans les bois était un gobelin mort…

Un gobelin projetant de toucher encore ne serait-ce qu’une feuille d’arbre était un gobelin mort…

Un gobelin se croyant à l’abri derrière une pauvre palissade de bois était un gobelin mort…

Un gobelin ne préparant pas sur le champ ses affaires pour quitter le pays était un gobelin mort !!

Un gobelin passant devant le champ de vision de Tehoof était un gobelin mort !!!

Le Carnage dura, sans faiblir, le cycle d’une lune complet avant que les gobelins ne cessent d’envoyer des renforts et abandonnent la combe.

Lorsque Tehoof revint à Roche-Soleil, Tammra eut du mal à la reconnaître, il avait terriblement maigri et ses traits étaient tirés et déformés par la fatigue. Elle le conduisit jusqu’à son tipi ou il s’effondra sans plus de commentaires…


Après ce qui lui semblait une éternité, Tehoof fut tiré d’un sommeil de plomb par des piallements qu’il reconnut entre tous.


-Quoi !!??! Des gobelins ici !!


Hurla t-il en se levant d’un bond. A peine avait-il prit le temps de saisir son bâton pour engager le combat, qu’il se rua à l’extérieur.


Soudain éblouit par la vive lumière du soleil et étourdi par le brusque effort qu’il venait de fournir, il tituba et du se soutenir de son bâton. Mue par la colère et la rage qui était restée vivace il ne voyait que ces gobelins dans Roche-Soleil et ne pensait qu’à une chose les exterminer tous !!!


Tammra qui discutait avec les représentants de la petite délégation, se retourna vivement et vint soutenir Tehoof avant qu’il ne s’effondre.


-Du calme Tehoof , ce sont la des représentants de Gentepression, ils n’ont rien a voir avec la Kapitalrisk, ils sont venus pour essayer de trouver une solution pou…

-La solution ça serrait de tous les massacrer ces nuisibles rampants, ces larves pouilleuses, ces massacreur de nature, ces…

- TEHOOF !! CA SUFFIT !!! Je ne pense pas qu’Arcahan serait fier de toi en ce moment, c’est une honte !! Va entretenir la pousse de Gaïa qui germe au val calciné peut être que ça te calmera…


Téhoof se sentait vexé, et honteux, mais au fond de lui il savait que tous les gobelins n’étaient pas aussi abjects que ceux de la Kapitalrisk. Il savait qu’en laissant libre cours a ses pulsions de destruction aveugle il avait extériorisé ses frustrations mais que cela ne pouvait pas aboutir a une solution à long terme.

Il ne lui restait plus qu’une chose a faire, se lancer à l’aventure et faire goûter de ses griffes à tous les gobelins qui menacerait la Terre Mère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   Mar 19 Juin - 14:19

- Aliria, je vous rejoindrais pour la bataille de Maraudon un peu plus tard, j’ai un ami à aller voir à Serre Rocheuse.

- Je ne passe pas loin, je t’y rejoins si u veux…

- D’accord, à tout de suite dans ce cas…


Lorsque la wyverne d’Aliria atterri a Serre Rocheuse il lui sembla que ce village n’avait pas changé depuis des années, il semblait hors du temps. Ce cadre collait tout à fait avec l’esprit de clan des Taurens, et cela ne la surprenait guère.


Une ancienne druidesse vint à sa rencontre. Elle lui expliqua que Tehoof était au val calciné et se recueillait sur la tombe d’Arcahan son maître et ami. Et en effet après avoir gravi le col du val, Aliria déboucha une petite clairière au nord, ou la végétation semblait reprendre vie. Elle aperçu Tehoof agenouillé au pied d’un tertre au sommet duquel poussait une jeune pousse de Gaïa.


Tehoof était vêtu simplement, et ne ressemblait pas à un héros sur le départ pour une grande bataille. Plongé dans ses pensées Tehoof caressait la jeune pousse et lui parlait a voix basse. Aliria le rejoignit en silence, respectant le recueillement de son ami.


Tehoof leva la tête et l’accueilli d’un hochement de tête entendu. Faisant ses adieux à la pousse qu’il nommait Arcahan, il se releva et entama une prière au nom de la Terre Mère. Aliria ajouta quelques mots pour l’accompagner de la bénédiction de la lumière tout en se demandant si la plante comprenait vraiment ce que disait Tehoof.


De retours près de leurs montures Tehoof revêtit son armure de cuir et prit ses armes.


- Voila ! Je suis prêt !!

- En effet, quelle méthamorphose…

- C’est normal, nous les druides sommes experts en changeforme… Hahaha


Aliria fut étonnée du ton enjoué de Tehoof, qui bien que respectueux de la sépulture de son maître ne semblait pas triste. Durant le long voyage qui les séparait encore de Maraudon, Aliria lui fit part de son étonnement. Et Tehoof eut l’occasion de lui expliquer ce qu’il en était, qu’Arcahan avait été enterré avec une graine de GaÏa enchantée. Cette graine donne parfois des pousses par lesquelles les druides peuvent parler avec l’esprit du grand sage défunt. Ainsi, tant que la graine de Gaïa continuera à germer, Arcahan restera vivant auprès de Tehoof.


Au cours des longues conversations qu’ils eurent ensemble, Tehoof se confia à Aliria, et lui raconta comment Beltoof l’avait blessé et trahit. Comment cela l’avait profondément affecté, au point de n’avoir jamais osé mettre les pieds à Désolace de peur de tomber sur elle par hasare…


Aliria eut un rire moqueur, un rire pur et innocent, qui désarma Tehoof. En effet avec un peu de recul cela lui semblait bête. Mogtar, l’époux de Beltoof était un guerrier honnête et discret qui n’entendait rien aux machinations ni aux intrigues. Il est certain que s’il avait connu les sentiments de Tehoof, il n’aurait pas courtisé Beltoof comme il l’avait fait. C’était un brave Tauren.


D’en parler, cela raviva des souvenirs, douloureux pour certains, mais joyeux et nostalgiques pour la plus part. C’était décidé après cette bataille, s’il s’en sortait vivant, il irait rendre visite à Beltoof et Mogtar…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le germe est dans la graine...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le germe est dans la graine...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salon de discussion :: Sur les bancs du Quartier général ::  :: Récits d'une vie-
Sauter vers: