AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesRechercherConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Torial

Aller en bas 
AuteurMessage
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Torial   Lun 21 Mai - 19:37

Torial dit :
Bonjour nobles ecorcheurs. Je me permet de venir me présenter devant vous pour deux raisons. D'une part, parce que on m'y a invité, Tehoof mon protecteur vous a chaudement recommandé à notre groupe. Et d'autre part, parce que notre groupe a grandement besoin de gens de valeur tels que vous.

Ma camarade Raj et moi sommes issus d'une génération d'elfes de sang qui a souffert des devastations du fléau. Cetres elle et moi avons choisi des voies totalement opposées, mais nos buts et notre détermination est commune.

Mon histoire est banale, gentil garcon, mes parents m'envoyaient tout naturellement chaque été chez ma tante à aube d'argent tant dis qu'ils récoltaient leur moisson de plantes a mana.

Or donc j'étais chez elle lorsque le fléau déferla sur nos terre. A aube d'argent nous eumes la chance de pouvoir nous réfugier dans le quartier du grand bazard, mais les villageois et mes parents n'eurent pas cette chance...

Comme de très nombreux jeunes de mon age, j'étais orphelin, mais ma tante était vivante et a maintes reprise du me remettre sur le droit chemin.

Son education volontaire et engagée me poussa à rentrer dans la carrière. Je progressai rapidement au sein de l'ordre des paladins chevaliers de sang, mais si mon envie de combattre le fléau était vive mes aspirations envers mes concitoyen se tournaient plus vers la compassion, la charité et le don de moi même...

Je pris donc rapidement mon envol pour aider mon prochain par dela le vaste monde. Et c'est la, au debut de mon premier voyage que je rencontrai Raj. Nous partageames nos points de vues divergents et essayants de nous convaincre l'un l'autre, nous nous sommes liés d'amitié.

Nous avons ensuite rejoind la horde et avons percu une certaine retenue à notre égard. Nous avons pour cela focaliser nos efforts sur nos buts communs afin de faire reconnaitre notre valeur. Notre groupe s'éfforca dès lors d'être exemplaire en toute entreprise... Mais nous nous sommes bien vite appercu que le vaste monde comportait des dangers que toute la bonne volonté d'un seul ne saurait défaire... Ainsi l'idée de rejoindre un clan germa. Et c'est a ce moment précis que passa Tehoof un druide Tauren, bon vivant et d'un optimisme deconcertant. Il nous pris sous sont aile et avec l'autorisation de son chef nous invita a venir nous présenter...

Raj je te laisse la parole, et tache d'etre agréable s'il te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Torial   Jeu 24 Mai - 17:21

Raj dit :

Mfff je n'ai aucune raison d'être agréable... Mais soit voici mon histoire :

Miriann Alielle est le nom de petite fille que j’ai porté jusqu'à mes 8 ans. Ces premières années de ma vie furent heureuses et riches en amour et en affection. Ma famille était aimante et attentionnée et j’avais la chance d’avoir autour de moi de jeunes amis scincères. Arckaël, Naëda, Torial et moi étions toujours fourrés ensemble. Nous n’étions pas vraiment sage, mais pas plus turbulents que nombre d’enfants de nos ages. Cependant nos parents à Naëda et moi, ne virent rien de nos bêtises car Arckaël et Torial s’arrangeaient toujours pour nous épargner quitte à être puni à notre place…


Mais arriva le jour de mes 8 ans, maudit entre tous. C’est en ce jour fatidique que le destin me jeta dans la gueule du chaos.


C’était un beau matin d’automne et le soleil dardait ses rayons encore chauds entre les hautes branches des arbres du parc de Lune d’argent, la vie s’écoulait paisiblement et nous étions heureux mes parents mon frère et moi. Soudain, la terre trembla, les murs se fissurèrent et l’air se satura brutalement d’énergie magique. En un instant ce fut l’apocalypse, les explosions déchirèrent le ciel, des hordes de démons et de morts vivants sous l’emprise du fléau firent irruption et massacrèrent tout sur leur passage.


Ma mère nous cacha, mon frère et moi dans un interstice entre 2 bâtiments, puis rejoignit mon père pour vendre chèrement leurs peaux. Malheureusement l’air saturé en magie noire les empêcha d’user pleinement de leur pouvoir. Ils furent déchiquetés par d’immondes démons…


Recroquevillé derrière mon frère je serrais contre moi la dague d’argent que mon père m’avait offert pour mon anniversaire, m’efforçant de ne laisser échapper aucun son.

Du sol calciné émanait une sombre vapeur sulfureuse qui donnait la nausée. Je masquai ma bouche pour pouvoir respirer. C’est à ce moment que je sentis les os de mon frère se briser un à un. La vapeur de mort l’avait pénétré et le fléau le transformait en un mort vivant monstrueux…


Il se tourna vers moi avec un regard abominable, et tenta de m’étrangler. J’eu a peine le temps de lui enfoncer ma dague dans le cœur avant de tomber inconsciente…


Je restai longtemps immobile et silencieuse, oscillant entre conscience et coma. Et ce n’est qu’au bout de 3 jours qu’un forestier à la recherche de survivant me retrouva.


Par la suite je fus placée en orphelinat comme de nombreux autres déshérités. Le temps passa doucement, mais brûlante d’un profond traumatisme, je bouillonnais toujours d’une haine sans limite. Dès lors Raj fut mon nom et ma raison de vivre.


Cette haine et le désir de faire souffrir les démons me poussèrent naturellement sur la voie des démonistes. Je fus une élève studieuse, particulièrement efficace lorsqu’il s’agissait d’entraver ou d’assujettir les démons. Mais contrairement à certains de mes collègues je n’eu jamais aucune estime pour ces vils créatures, elles ne sont et ne seront pour moi jamais que des esclaves…


Je passais le reste de mes études a attendre impatiemment le moment de partir découvrir le monde et combattre le fléau sur le terrain.


Je n’eu aucun mal a atteindre mes objectifs, qui étaient de combattre le fléau, car la Malbrêche, faille béante, suppurante de vapeur toxique et d’émanation du fléau, déchire ma terre natale de long en large. Je mis à profit mes pouvoirs démoniaques pour les retourner contre le fléau. Mes différentes missions m’amenèrent à remonter la Malbrêche jusqu’à sa source, jusqu’à Mortholme…


Alors que je faisais mon rapport au magistère Darenis à Tranquillien j’entendis des voix familières passer derrière moi, et quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer en ces lieux Naëda, Arckaël et Torial, mes amis d’enfance, les inséparables. J’appris sans surprise qu’ils s’étaient eux aussi lancés corps et âme dans la lutte contre le fléau.


Dernière édition par le Ven 25 Mai - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tehoof
Recrue fiable
Recrue fiable
avatar

Nombre de messages : 106
Age : 46
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Torial   Jeu 24 Mai - 17:28

Après une petite pause Raj reprend :

Après de chaleureuses retrouvailles, nous décidâmes tout naturellement d’unir nos forces et d’œuvrer de concert. Nous explorâmes la Malbrêche toujours plus avant. Les créatures y étaient toujours plus viles et plus puissantes mais nous redoublions de courage et de motivation a chacune de nos victoires.

Puis en plongeant au cœur de Mortholme, nous nous rendîmes véritablement compte de l’horreur du fléau, et du chaos qu’il était susceptible de créer. Dès lors nous décidâmes de faire ce qui serait en notre pouvoir pour le combattre en toute circonstance dans toutes ses manifestations sur la surface d’Azeroth.


Mais conscient de nos capacités, négligeables face à la puissance du fléau, nous nous mirent en devoir de trouver des alliés, tant pour nous même que pour le salut de notre peuple dont la situation précaire restait préoccupante.


Les autorités de Lune d’argent nous envoyèrent en mission commandé auprès de la horde afin d’établir un premier contact. Nous avions déjà côtoyé quelques réprouvés qui semblaient enclin à nous aider. En effet notre proximité avec le fléau et ce souci commun de le détruire nous rapprochaient. Ils reconnurent en nous une grande maîtrise des arts arcaniques et une volonté inflexible face aux forces démoniaques. Ils furent les premiers avec qui nous avons noué des relations.


Fort de cette petite victoire, Lune d’argent nous envoya en tant qu’ambassadeur et diplomate auprès de Thrall à Orgrimmar. Le convaincre de notre bonne volonté ne fut pas difficile, car il savait faire la différence entre nous, nobles elfes de sang, et les fourbes elfe de la nuit. De plus il était lui aussi à la recherche de nouveaux alliés pour combattre a la fois le fléau et l’alliance. Cette alliance même qui par le passé nous a tourné le dos, trahit, assassiné…


C’est ainsi que nous fûmes acceptés au sein de la horde, mais de lourds regards de suspicion et de mépris pesaient sur nous. Si les chefs de guerre nous avaient accepté il n’en était pas tout à fait de même avec leurs troupes. Leur respect et leur confiance restaient encore à conquérir.


Les Taurens semblaient les plus bienveillant à notre encontre, peut être à cause de leur sympathie avec certains elfes de la nuit du cercle des cénariens, peut être parce que leur grande sagesse les poussent à juger sur les actes plutôt que sur leurs impressions.


Les orcs, ne semblaient rien ressentir de particulier, accueillant ceux qui se battent a leur cotés sans trop de préjugés du moment qu’ils ne fuient pas au premier sang.


Les plus difficiles à convaincre furent sans conteste les trolls qui vouent une haine absolue à nos cousins de la nuit. Pour eux un bon elfe est un elfe mort (encore meilleur s’il est cuit à la broche). Nous nous mirent en devoir de leur prouver notre engagement à leur coté. Et au fil du temps nous sommes passé de l’état de plat potentiel à celui d’allié de circonstance, ce qui n’est déjà pas mal…


Lune d’argent fut très satisfaite de nos résultats, mais nous pressait de trouver des héros près à s’investir personnellement dans des combats communs, car la menace se faisait de plus en plus oppressante.


De ce fait nous nous sommes mis en devoir de prendre contact avec des héros de la horde, pour tenter de mettre en commun nos forces. C’est ainsi que nous avons connu Tehoof et de ce fait les Ecorcheurs de Dunes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Torial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Torial
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Salon de discussion :: Sur les bancs du Quartier général ::  :: Récits d'une vie-
Sauter vers: